Parce le monde change…
Il est urgent de comprendre cette Révolution digitale, qui bouleverse nos modèles économiques et nos relations aux autres, pour s’y adapter et pour participer à un monde qui donne envie de « vivre et désirer l’avenir »

 

Alerter sur la nécessité d’une rupture, d’un changement mental et institutionnel

- Donner des clés pour mieux comprendre les bouleversements sociétaux et économiques engendrés par la société en réseaux (grandes mutations de la pensée scientifique, économique, philosophique, artistique…) pour restaurer la confiance et passer de la société rigide à la société fluide ; de l’entreprise rigide à l’entreprise fluide.

- Proposer une exploration ludique, avec des regards croisés, pour penser un monde de plus en plus complexe

- Faire échanger des personnalités issues d’horizons différents (penseurs de l’ex Groupe des 10, philosophes, économistes, scientifiques, dirigeants de grands groupes…) avec un public d’entrepreneurs, cadres dirigeants, managers, décideurs du monde économique, politique et de la finance, chercheurs, universitaires, les générations suivantes et les « générations mutantes » qui incarnent la « relève » (jeunes entrepreneurs, intellectuels, chercheurs…).

Donner envie aux jeunes générations de vivre et désirer demain

Parrainée par les membres de l’ex Groupe des 10 : Henri Atlan, Jacques Attali, Jean-Pierre Dupuy, Edgar Morin, René Passet, Michel Rocard, Joël de Rosnay, Roger Sue, Patrick Viveret, la première édition du Forum Changer d’Ère était un passage de relais aux jeunes générations imprégnées de la culture du numérique.

Sans faire de jeunisme, le Forum Changer d’Ère fait confiance à la jeunesse pour évoluer durablement vers de nouveaux rapports humains. Non pas parce que les  jeunes générations seraient meilleures ou auraient des aspirations foncièrement différentes que les précédentes au même âge, mais parce que tous les espoirs reposent sur elles.

Ces jeunes générations qui ont l’écoute de leurs aînés et disposent d’outils collaboratifs qu’aucune génération avant elles n’ont eu la chance de mettre à profit pour aller au bout de leurs désirs de changer la société.

Des outils qui ouvrent les champs des possibles et permettent plus particulièrement à cette jeunesse du XXI° s. de développer sa créativité et toutes les formes de coopération. Des outils que cette jeunesse qui se veut architecte d’une société plus respirable (dans tous les sens du terme), plus équitable, plus collaborative, utilise avec succès pour favoriser les logiques d’innovation technologique mais aussi sociale, développer l’entrepreneuriat fondé sur le P2P, le Co, la mutualisation de moyens…

Un pari sur l’avenir qui nous autorise à voir demain sous un autre jour. À désirer demain.

Voilà pourquoi toutes les générations, celles qui ont souhaité au même âge changé le monde, mais ont échoué, et celles qui sont en train de bâtir un monde neuf, doivent travailler main dans la main pour changer et avancer ensemble !

FCE#3 : rendez-vous en juin 2015 !

 

 

FCE#2 (5 juin 2014) sur le thème :
Changer ensemble. La CoRévolution est en marche ! 

 

 

Interview de fin 050614

 

 

 

Ils étaient nos Partenaires en 2014 : 

cloud payants OK